• (+33) 7 55 47 52 49
   
   
   

“Au XIXe siècle, on a recruté des bras. Au XXe siècle, on a recruté des cerveaux. Au XXIe, on recrute des cœurs”

Mokhtar Zannad, Directeur Général de Nielsen,
Lauréat du prix de l’Entreprise innovante, édition 2016, du Forum Hub Africa.

ACTUALITÉS

Les Cabinets MINDO CONSULTANTS et AFRIQUE RSE publient les résultats du premier Baromètre RSE, ODD, féminisation et gouvernance du Bénin

Les résultats du premier Baromètre en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), d’Objectifs de Développement Durable (ODD), de gouvernance et de féminisation du Bénin ont été publiés le vendredi 22 octobre 2021, à l’occasion du Forum de la troisième édition des Rencontres de la RSE à Cotonou.

Selon le rapport présenté par Thierry TENE, Directeur Général du Cabinet Afrique RSE, l’étude a analysé 764 entreprises béninoises de plusieurs secteurs d’activités (banques, industrie, tourisme, énergie, transport, BTP, agriculture, etc.) et la féminisation des lieux de pouvoir au Bénin. 

Les instances de décision au Bénin sont encore dominées par les hommes. 

Sur les 24 membres du Gouvernement, il y a 5 femmes (21 %) et 19 hommes (79 %). Les deux Ministres d’État sont tous de sexe masculin. Le Bénin fait partie des 16 pays africains, sur 55, qui n’ont pas mis en place de quota électoral pour les femmes. Sur les 83 parlementaires qui siègent à l’Assemblée Nationale du Bénin, il y a 7 femmes (8 %) et 76 hommes (92 %).

Les entreprises béninoises publient rarement des informations liées à leur gouvernance, actionnariat et résultat d’activités. « 14 entreprises béninoises sur 764 ont publié le montant de leur capital, alors que 2 seulement ont rendu public le montant de leur chiffre d’affaires ». 

Au moment où la digitalisation et l’économie numérique montent en puissance, amplifiée notamment par la pandémie du COVID 19, on compte plus de 651 entreprises béninoises sur 764 qui n’ont pas de site Internet.

Concernant le genre dans la gouvernance, « Sur les 19 entreprises béninoises sur 764 ayant publié le nom du / de la Président.e de leur Conseil d’Administration, on compte 4 femmes et 15 hommes ». Sur les 252 entreprises béninoises sur 764 ayant publié le nom de leur Directeur.trice Général.e, il y a 48 femmes (19 %) et 204 hommes (81 %).

Sur la thématique à proprement parler de la RSE, la communication est encore presque inexistante dans les entreprises béninoises. « Aucune entreprise béninoise sur les 764 n’a publié son rapport RSE », indique l’étude. 

Se basant sur les réponses de 18 entreprises, qui embauchent 2 478 salarié.e.s et ont un chiffre d’affaires consolidé de 63,5 milliards de FCFA (112,7 millions de dollars US), dans le cadre de l’enquête, il en ressort que « l’absence de reconnaissance pour les entreprises engagées, le manque de politique publique de RSE et l’absence de formation sur la RSE sont les principaux freins au déploiement de la RSE au Bénin ». 

64,71 % des organisations / entreprises béninoises affirment qu’elles sont engagées dans une démarche RSE. Mais la grande majorité n’a pas de Responsable RSO (Responsabilité sociétale des organisations) / RSE ni de politique RSE. 

L’étude reconnaît tout de même, avec satisfaction, l’évolution d’un écosystème de plus en plus favorable à la RSE et aux ODD au Bénin :

  • l’engagement du Gouvernement Béninois qui, après avoir aligné le Plan National de Développement 2018-2025 sur les Objectifs de Développement Durable, vient de lever 500 millions d’euros (328 milliards de FCFA) pour le financement de projets à fort impact sur l’atteinte des ODD. Il s’agit du premier pays africain à réussir cet exploit,
  • l’adoption d’une Charte sur la RSE sous l’impulsion du Conseil National du Patronat du Bénin (CNP-Bénin) et d’autres parties prenantes,
  • la mise en place d’un Groupe de Travail sur la RSE à l’initiative de la société Green Keeper Africa et qui fédère plusieurs entreprises engagées, 
  • les actions RSE exemplaires de quelques entreprises pionnières,
  • la mise en place, à l’initiative de l’Agence pour la Promotion des ODD, d’une Coalition des Organisations de la Société Civile et Activistes pour la veille citoyenne ODD du PAG (Programme d’Actions du Gouvrenement) 2021-2026. 

L’étude préconise :

  • l’adoption de politique publique de RSE au Bénin, 
  • la mise en place d’un label RSE, 
  • la formation des acteurs du secteur privé et des fonctionnaires, 
  • l’introduction de la RSE dans les cursus universitaires,
  • l’appui sur les quotas pour la féminisation des postes de direction dans les secteurs publics et privés.

Rappelons que plusieurs entreprises ont participé au Forum de la troisième édition des Rencontres de la RSE organisé par le cabinet MINDO CONSULTANTS. 

Cette édition a été précédée d’une formation, à l’endroit des cadres de plusieurs entreprises, animée par Thierry TENE.  

Contacts :

Léon KOBOUDE, Co-fondateur du Cabinet MinDO Consultants,

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel et Whatsapp : + 229 97 53 55 35 / + 33 6 51 15 46 55    

    

Thierry TENE

Directeur d’Afrique RSE

Coordonnateur du réseau RSE ODD Afrique

Editeur du magazine Dirigeantes, leadership au féminin

www.lesdirigeantes.com

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tel : +33 7 55 47 52 49 

Whatsapp : + 237 6 97 68 73 20